En entreprise : santé et sécurité psychologiques 

Le référent externe

Le référent externe en entreprise, est un concept assez nouveau, qui a été mis en place il y a 3 ans d’ans le canton du Jura et il y a 2 ans à Neuchâtel.

Ce concept est basé sur la nécessité de répondre avec une aide psychosociale adéquate, à l’appel d’aide d’un collaborateur en  mettant  en place pour lui, sur le lieu de travail ou en dehors, un référent payé par l’entreprise pour un nombre limité de séances. Le collaborateur pourra utiliser ces séances pour prendre conseil et mettre en place si besoin, des ressources concrètes selon ses problèmes d’ordre professionnel ou personnel.

Tâches du référent externe : être à l'écoute des collaborateurs touchés par une situation grave et mettre en place des ressources pour les aider.  Organiser un débriefing psychologique ponctuel, lors d'accidents, décès ou situation difficile d'un collaborateur.

 

Le débriefing émotionnel

Lorsqu'une entreprise a un groupe d'employés qui a subi un choc émotionnel, par exemple, suite à l'accident ou le décès d'un collègue, il est très constructif d'organiser  un débriefing émotionnel qui puisse permettre aux personnes touchées par la situation grave, de prendre un moment pour parler de la manière dont ils ont vécu la situation.

Cours débriefing émotionnel:

Comment former une petite équipe dans l'entreprise, à l'hôpital ou à l'école, pour être un premier soutien auprès du personnel, pour mieux les accompagner pendant une situation de deuil dans leur famille.

Prochains cours: 7 juin 2021 à la Chaux de Fonds et le 9 juin 2021 à Neuchâtel

Des dates personnalisées sont possibles, si vous avez une entreprise et souhaitez former vos collaborateurs à des dates précises, n'hésitez pas à me contacter pour organiser les journées de formation.

 

 

 

Situations de licenciements

J'interviens lors des licenciements, pour les collaborateurs touchés par leur perte d'emploi.  Ce soutien a pour but, d'accompagner les personnes à traverser ces moments en leur donnant la parole pour exprimer leurs émotions et aussi leur proposer un rdv dans le jours suivants, afin de les aider à s'organiser et à planifier leur recherche d'emploi.  Ils peuvent ainsi, réfléchir à des nouveaux défis et même à la possibilité de se former dans un autre domaine pour se reconvertir professionnellement.

Médiation en entreprise

Le concept de la gestion de conflits est très important dans le monde de l'entreprise. En effet, la prise en compte de la parole des uns et des autres lors des conflits ouverts, permet de renouer le dialogue et redonne confiance à tous les protagonistes.  Les conflits entre collègues ne sont pas une fatalité à laquelle il faut s'habituer, forcés par la situation.  Les conflits peuvent être désamorcés, négociés, travaillés, soignés, afin d'arriver à une issue positive pour tous.

 

Situations de crise en entreprise: les temps difficiles

Une situation de crise arrive de manière soudaine et nous laisse souvent choqués, surtout s'il y a des victimes. Il peut s'agir, par exemple, de l'accident d'un employé sur son lieu de travail, avec hospitalisation dans un état grave et avec intervention de la police et des ambulanciers.

Mon intervention:

- Accompagner l'équipe de ressources humaines qui est en première ligne pour répondre au téléphone et faire le lien entre la direction de l'entreprise et la famille de la victime.

- Soutenir les collaborateurs choqués, surtout s'ils ont été témoins de l'accident.

- Faire un débriefing psychologique pour le/la collaborateur/trice qui vit la situation grave de manière très personnelle à cause d'un vécu similaire dans le passé

- Proposer un protocole de crise pour l'entreprise (fil rouge, rôles de la cellule interne, communication externe et interne, etc)

 

 

FORMATION - WORKSHOP - Juin/juillet 2021 

  • Plusieurs cours sur la gestion de situations critiques en entreprise, la communication non violente, l'approche de la personne très âgée désorientée avec la technique de la Validation et aussi un cours sur le débriefing émotionnel.

 

Santé et sécurité psychologique en milieu professionnel 

Comment faire?

Pour installer un climat professionnel de santé et sécurité psychologique en milieu professionnel, l'équipe de direction d'une entreprise doit organiser et mettre par écrit les actions préventives pour permettre aux employés de se sentir entourés et aidés de manière concrète, selon la situation qu'ils traversent.

Il est vrai que parfois, certains dirigeants sont réticents à parler autour d'eux de la santé et sécurité psychologiques au travail car ils craignent d'ouvrir  une sorte de boîte de Pandore ou de susciter des critiques à l'intérieur comme à l'extérieur de l'entreprise. Des mesures préventives sont possibles pour pallier aux nombreuses difficultés sur le plan de la santé mentale en entreprise. Certaines mesures nécessitent une formation de base aux facteurs humains, à des techniques pour développer l'intelligence émotionnelle et un protocole d'urgence pour mieux s'organiser face à des situations difficiles, de crise petites ou grandes.

L'intelligence émotionnelle

Développer l'intelligence émotionnelle en entreprise est un atout essentiel. Cela permet aux dirigeants une meilleure communication, un meilleur leadership, une capacité d'adaptation en cas de crise, une sensibilité empathique qui est souvent nécessaire lors des situations difficiles et que le personnel apprécie car à travers cette empathie réelle, il se sent valorisé.  L'intelligence émotionnelle permet aux personnel dirigeant et par ricochet aux collaborateurs, de développer un climat de confiance qui a une grande importance lors des recherches de solutions pour des problèmes du quotidien.  Une équipe dirigeante qui est positive et empathique, possède une bonne communication, car elle développe une écoute attentive autour d'elle.

L'intelligence émotionnelle se cultive, s'apprend, s'active en soi. C'est un mouvement intérieur.  Se former aux situations de crise aide à développer cette capacité à l'intérieur de nous et augmente la confiance en soi.

 

 

 

                         
 

Parfois, face à des situations difficiles, nous avons l'impression de marcher sur une corde raide et avoir très peu de marge pour agir, pour parler ou pour organiser une riposte face à des tiers, face aux personnes touchées par un deuil, face à des licenciements économiques, face à un accident grave sur le lieu du travail. 

Nos réactions face à la crise vont être conditionnées par notre manière à gérer le stress, notre capacité à réaliser et accepter ce qui se passe.  Les personnes qui ont des responsabilités dans une entreprise et qui ont été formées aux situations de crise, réagissent avec calme, objectivité et montrent un véritable leadership positif et constructif.

 

Exemple d'une situation grave en entreprise

Je me rappelle d'une intervention lors d'une situation de deuil, au sein d'un groupe de techniciens. Un membre de cette équipe technique avait eu un accident mortel. L'entreprise avait alors organisé un groupe de parole et j'étais chargée de l'animer.  Lors de la séance, ce n'est pas un deuil mais deux qui ont été racontés. En effet, quatre ans auparavant, un collègue technicien s'était donné la mort et les techniciens n'avaient pas pu bénéficier d'un soutien psychologique. 

Des années plus tard, les souvenirs désorganisés et le sentiment de manque de reconnaissance, étaient très présents lors de la réunion de crise. Les employés on gardé une certaine rancune envers l'entreprise, d'avoir traité cette situation du passé avec légèreté. Cet exemple, montre combien il est important d'organiser une aide ponctuelle pour le/les collaborateur/s touchés par une situation grave.

Parfois dans la crise, nous sommes comme un éléphant dans un magasin de porcelaines 

                                    "La situation de crise c'est gérer l'imprévisible et modifier sans cesse son stratégie"

Qu'est-ce que la situation de crise? 

Oui c'est vrai, lorsqu'on manque de préparation, de formation aux situations de crise, nous avons l'impression d'avancer comme un éléphant dans une boutique de porcelaine!

C'est pour cette raison qu'il est nécessaire de se former.  Apprendre à utiliser un protocole de crise, faire des jeux de rôle pour voir quel poste peut nous convenir le mieux : aide aux victimes?  Porte-parole?

Apprendre sur la meilleur manière de communiquer à l'extérieur et à l'intérieur de l'entreprise.  Enfin, se former aux techniques d'écoute active et reformulation pour mieux accompagner la famille de la victime ou les collaborateurs touchés par un drame personnel.

 

Au travail! Créer un pont entre le coeur et la tête 

Utiliser la pleine conscience ou "Mindfulness"

La pleine conscience c'est être attentif aux situations que nous vivons dans le présent. Il ne s'agit pas d'une thérapie du bonheur mais d'être pleinement conscients du présent et moins enfermés dans des pensées vers le passé ou le futur, générateurs d'angoisse.

Autocritique et bienveillance envers soi-même

Être dans le moment présent, ressentir ses émotions et écouter ses pensées, c'est aussi être exposé à l'autocritique.  Pas de soucis, cela est très sain et riche en apprentissage lorsque la critique envers soi-même se fait avec bienveillance.

La colère en tant que symptôme

En utilisant la technique Mindfulness, vous ressentirez peut-être à un moment donné, de la colère.  Ne laissez pas passer l'occasion de la questionner. La colère nous parle de nous-mêmes et souvent, les sentiments forts qu'elle cache au fond d'elle comme la peur; la tristesse; l'insécurité; l'anxiété entre autres, nous aide justement à désamorcer la colère et avancer dans notre chemin de vie.